1. Home
  2. Piloter un Geiq
  3. Argumentaire commercial

Argumentaire commercial

Le Geiq est parfois méconnu du monde de l’entreprise. Pourtant il s’agit d’un dispositif piloté par les employeurs.

Les salariés permanents du Geiq travaillent quotidiennement à la présentation de la structure et des avantages que le Geiq peut apporter aux entreprises:

  • Une analyse des besoins de l’entreprise : au regard des besoins de recrutement sur une période donnée, le Geiq à la responsabilité de recruter des candidats en adéquation avec les besoins de l’entreprise.
  • Une sélection des publics : grâce à son savoir-faire dans le recrutement, l’équipe permanente du Geiq assure le recrutement des publics qui ne se présentent que très rarement directement auprès des entreprises. De par ses partenariats avec les acteurs du territoire, le Geiq est à même de pouvoir rencontrer de nombreux candidats, et de sélectionner les profils qui correspondent le mieux aux besoins de l’employeur.
  • Tester les candidats sans endosser seul le risque employeur : le Geiq est l’employeur du salarié mis à disposition. De ce fait, en cas de conflit, c’est le Geiq qui est responsable. Si des difficultés surviennent au sein de l’entreprise adhérente, c’est le Geiq qui peut prendre la décision de changer le salarié d’entreprise, ou, pour de plus graves difficultés, de le licencier.
  • Un parcours de formation adapté : le Geiq est à même de négocier avec les organismes de formation un aménagement du calendrier ou du contenu de la formation, afin de répondre au plus juste aux besoins de ses adhérents. Un suivi du salarié est également assuré à l’intérieur de l’organisme de formation.
  • Un parcours en alternance maîtrisé : la qualité de l’alternance est un facteur clé de la réussite. Ainsi, le rôle du Geiq est d’assurer un lien entre le salarié, le formateur et le tuteur en entreprise. Cette interaction permet de développer un véritable processus d’apprentissage ancré sur la situation de travail, et qui favorisera la réussite du parcours du salarié.
  • La gestion des tâches administratives : le Geiq prend totalement en charge l’ensemble des tâches administratives afférentes au salarié mis à disposition (paie, gestion des absences…).
  • Une réponse aux clauses d’insertion des marchés publics : les clauses sociales d’insertion font partie des moyens juridiques offerts par le Code des Marchés Publics pour promouvoir dans l’emploi les personnes qui en sont éloignées. De ce fait, le salarié d’un Geiq est un public répondant aux catégories administratives pouvant répondre aux clauses d’insertion. Le Geiq est donc considéré comme un interlocuteur privilégié auquel l’acheteur public peut s’adresser. Dans le cadre de ces clauses.

Objections courantes et moyens d’y répondre

Certaines entreprises, ne connaissant pas bien le dispositif, ont certaines objections. Voici quelques exemples d’objections, ainsi que les réponses que les Geiq peuvent apporter à ces potentiels adhérents.

OBJECTION 

RÉPONSE

« Je préfère embaucher en direct » 

Si l’entreprise ne rencontre pas de difficultés à recruter ses salariés, le Geiq n’est pas la réponse à ses besoins. En effet, le Geiq est un dispositif qui fait réussir des contrats qui n’auraient pas aboutis dans le cadre d’embauche direct.

« Je préfère l’intérim »

L’intérim ne répond pas aux mêmes objectifs que le Geiq. Pour un coût équivalent, le Geiq permet à une entreprise d’anticiper ses besoins de recrutement en pariant sur le potentiel d’un public éloigné de l’emploi tout en le formant. De plus, le Geiq est une association à but non lucratif, et son objectif est de fidéliser le salarié au sein de l’entreprise adhérente.

« Je ne veux pas de public en insertion »

Même si les publics recrutés sont en insertion, les critères de recrutement restent exigeants. Le Geiq cherche à recruter des personnes motivées, en repérant leur potentiel et en aidant les projets à se concrétiser, en partant du besoin de l’employeur. Par ailleurs, il est important de rappeler la mission d’accompagnement du Geiq vis-à-vis du salarié mis à disposition dans une entreprise. 

« Je ne veux pas être obligé d’embaucher à la fin du contrat »

Il n’y a aucun engagement de la part de l’employeur d’embaucher le salarié mis à disposition à la fin de sa période. Cependant, le rôle du Geiq reste de trouver un emploi durable à son salarié, généralement au sein des entreprises adhérentes du Geiq. 

« L’engagement sur la durée est trop important »

Certains dispositifs de pré-embauche permettent de tester le salarié au sein de la structure. En cas de difficultés, le Geiq peut également décider de changer de salarié mis à disposition. Cependant, le suivi et l’accompagnement sont des dispositifs qui permettent de limiter l’échec des recrutements. Si l’entreprise le souhaite, le Geiq peut impliquer l’entreprise dans les dernières phases du recrutement, afin que l’employeur puisse donner son avis sur les potentiels candidats.

« L’avance demandé par le Geiq me freine »

L’avance est une règle qui protège le Geiq. Cette protection rassure les adhérents face à la responsabilité solidaire en cas de défaillance.

« Je ne veux pas être responsable solidairement »

Le Geiq constitue des fonds propres pour se protéger des incidents de paiement. Il a des procédures rigoureuses quant au paiement des factures de mise à disposition, dont notamment l’avance sur prestation d’un mois versé au début du parcours. Les adhérents qui ne respectent pas ces principes sont exclus de l’association.

« Des structures d’insertion nous sollicitent déjà »

Le Geiq, contrairement aux structures d’insertion, n’a pas nécessairement l’obligation de passer par des publics agréés. De plus le Geiq est le seul dispositif qui organise des parcours professionnalisants. Le Geiq à la spécificité de partir du besoin d’un employeur (et non d’un candidat) et est piloté par ces adhérents.

HAUT