1. Home
  2. Piloter un Geiq
  3. S'inscrire dans son écosystème
  4. Partenaires techniques et financier du Geiq

Partenaires techniques et financier du Geiq

La gestion des partenariats locaux est une mission importante à assumer par le Geiq. En effet, le Geiq a besoin de partenaires :
· Pour recruter,
· Pour financer une partie de son action d’accompagnement,
· Pour le soutenir dans le cadre de négociations institutionnelles.
Il convient d’entretenir ces liens en montrant que tout partenariat avec le Geiq est profitable aux deux parties.

Voici donc une liste des partenaires importants pour le Geiq.

Le 1er avril 2019, onze opérateurs de compétences (OCPO), chargés d’accompagner la formation professionnelle, ont été agréés. Ils remplacent les anciens organismes paritaires collecteurs agréées (OPCA).
Les OPCO ont pour mission :

  • d’assurer le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation, selon les niveaux de prise en charge fixés par les branches professionnelles ;
  • d’apporter un appui technique aux branches professionnelles
  • d’assurer un service de proximité au bénéfice des très petites, petites et moyennes entreprises, permettant notamment d’accompagner ces entreprises dans l’analyse et la définition de leurs besoins en matière de formation professionnelle, notamment au regard des mutations économiques et techniques de leur secteur d’activité.

 
Même s’il existe quelques latitudes au niveau local, les négociations avec les OPCO font partie des missions de la Fédération. Il est nécessaire d’entretenir une relation avec l’OPCO, notamment pour faciliter la remontée d’informations au national.
Il est donc important que les relations locales soient basées sur une reconnaissance des plus-values apportées par le Geiq comme :

  • Une réponse efficace aux besoins de main d’œuvre exprimés par les adhérents de l’OPCO,
  • Une mobilisation de formation au service de la branche et/ou du territoire sur des publics très peu touchés par les mesures « standard » de l’OPCO,
  • Un suivi continu de la qualité des formations qui peut être utile à l’OPCO.
Direccte

La relation avec la Direction Régionale des Entreprises de la Consommation de la Concurrence du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) et ses unités territoriales doit se concevoir dans la durée. Souvent initiée à l’occasion de l’étude de faisabilité et concrétisée par l’obtention d’une aide au démarrage et de l’aide à l’accompagnement (toutes deux puisées sur la CPE), il est essentiel que le coordonnateur emploi formation et que le Directeur connaissent :

  • Les spécificités du Geiq (engagement des entreprises sur des parcours d’insertion et non sur du temps partagé, tarification, …),
  • Les résultats du Geiq en termes d’insertion de public éloignés de l’emploi,
  • Les relations avec les différents acteurs institutionnels et les organismes de formation,

Ainsi la Direction du Travail et de l’emploi peut être un très bon partenaire à même de soutenir le Geiq dans la mise en œuvre de ses projets (développement d’antennes).

Les partenaires du SPE : Pôle emploi, Cap emploi et Mission Locale, sont les partenaires privilégiés
des Geiq pour la recherche de candidats.
Les résultats de l’enquête proposée au réseau concernant le sourcing des candidats donne la même
tendance que les éléments qualitatifs des dossiers de label. Ce poids est tout de même à pondérer
avec le fait que Pôle emploi compile toutes les offres, il est donc plus difficile d’identifier l’initiative
du sourcing.
Cependant, pour être efficace, pour gagner en qualité, le partenariat doit dépasser la simple
transmission des offres d’emploi et s’inscrire dans une logique d’interconnaissance des acteurs :

  • Nouer des relations interpersonnelles
  • Comprendre les enjeux, objectifs et difficultés de son partenaire
  • L’aider à atteindre ses objectifs en atteignant les vôtres

Ces partenariats étroits permettent alors au Geiq d’être identifié pour ce qu’il fait : recruter, qualifier
et insérer des publics rencontrant des difficultés et accroître ainsi les flux des publics qui lui sont
adressés, indépendamment même de la diffusion d’offres d’emploi. Ces partenariats renforcés prennent du temps. Ils constituent néanmoins un investissement nécessaire. Les formaliser lorsqu’ils fonctionnent peut aider à les inscrire dans la durée.

La FFGEIQ a signé une convention avec Pôle Emploi, avec en particulier une possibilité de prescription PMSMP.

Vous pourriez être intéressé par notre page Recrutement

L'EPIDE

Logo Epide

Epide, Établissement pour l’insertion dans l’emploi, aide les jeunes de 18 à 25 ans qui ont le plus de difficultés à trouver un travail ou une formation. Il y a des centres EPIDE dans toute la France.
La FFGEIQ a signé une convention avec les centres Epide. Cette convention a pour objectif de renforcer les liens entre les Geiq et les centres EPIDE afin de créer davantage de passerelles vers l’emploi et les entreprises pour les jeunes accueillis dans ces centres.

Article "Avec Les GEIQ, les anciens volontaires de l'Epide sont accompagnés en entreprise" 

DiAir :  Délégation interministérielle à l'accueil et à l'intégration des réfugiés 

Logo DiAir


Signée lors de l’Assemblée Générale des Geiq à Nantes, le 21 septembre dernier, cette convention a pour objectif de :

  • Développer le recrutement des personnes réfugiées par les Geiq
  • Développer les liens organiques entre les Geiq et les opérateurs publics
  • Développer un plaidoyer pour la prise en compte de l’accompagnement des personnes réfugiées

En tant qu’interlocutrices des pouvoirs publics et des collectivités locales, ces organisations peuvent augmenter la visibilité institutionnelle d’un Geiq et donc sa capacité à nouer des partenariats efficaces.
En outre, les organisations professionnelles peuvent mettre à disposition du Geiq leur liste d’adhérents ou les inviter à leur Assemblée générale et ainsi favoriser leurs démarches de prospection.
Il est également important de sensibiliser les organisations syndicales, qui, bien qu’intéressées par les problématiques d’emploi, ont rarement une vision précise des spécificités des Geiq par rapport aux GE et aux autres structures d’insertion par l’activité économique.

6.1. Les conseils régionaux
La difficulté des relations avec un conseil régional réside dans la diversité des services potentiellement intéressés par l’action d’un Geiq.
Le service « formation » est a priori l’interlocuteur naturel d’un Geiq dans la mise en œuvre des politiques de formation. Néanmoins, de nombreux Geiq travaillent également avec le service « économie » du conseil régional qui noue habituellement des partenariats avec les SIAE.
Il existe également dans certaines régions des services « Economie solidaire » qui peuvent concerner les Geiq.
Certains Geiq ont donc noués des partenariats avec ces services, et ont réussi à obtenir des soutiens financiers de la part du Conseil Régional.
6.2. Les conseils départementaux
La loi du 1er décembre 2008 généralisant le revenu de solidarité active et réformant les politiques d’insertion confie la mise en œuvre du dispositif à la responsabilité de l’Etat et du département.
Les conseils départementaux sont donc directement concernés par tout dispositif qui permet le retour à l’emploi durable d’allocataires du RSA. Le soutien accordé aux Geiq (souvent dans le cadre de l’accompagnement de ces publics) est alors une « activation des dépenses passives » supportées par le conseil général. De façon moins technocratique, celui-ci préfère soutenir financièrement des dispositifs efficaces plutôt que de verser aux allocataires du RSA des sommes qui ne permettent pas à elles seules d’envisager une insertion professionnelle.
6.3. Les villes et agglomérations
Les Geiq situés dans des agglomérations importantes sont souvent amenés à mettre en œuvre des partenariats avec les villes et agglomérations concernées par leur action. Depuis le plan de cohésion sociale, ce partenariat peut être noué avec la ou les Maisons de l’Emploi du territoire.
Outils de présentation aux partenaires :
Vous trouverez dans le centre de ressources rubrique « Générale », une présentation PowerPoint du réseau et des plus-values d’un Geiq. Ce document, est destiné à être remis à un public institutionnel, qui ne connaîtrait pas réellement le dispositif.

Les Geiq interviennent dans l’environnement de l’emploi et la formation, au croisement de nombreux acteurs (entreprises adhérentes, branches professionnelles, partenaires de la formation, prescripteurs et partenaires de l’emploi ...).
 
Ils évoluent dans un contexte favorable à leur développement. En effet, le Plan d’Investissement dans les Compétences 2018-2022 (PIC) vise à accompagner la transformation des compétences, en particulier des publics les plus fragiles. Le développement des parcours d’insertion et de qualification constitue l’un des axes de ce Plan.
Dans cette dynamique, émergent des appels à projet (AAP) dans lesquels les Geiq peuvent s’inscrire.
 
Il peut s’agir d’appel à projets orientés vers certains publics spécifiques, sur des territoires donnés … Ces appels à projet encouragent la mise en place de parcours intégrés et d’alliances territoriales entre des acteurs de différentes natures (associations, entreprises, organismes de formation, …).
 
Se positionner sur ces AAP constitue un véritable enjeu pour les Geiq. C’est un moyen de bénéficier de soutiens pour renforcer leurs actions, développer de nouvelles actions innovantes, gagner en visibilité et créer de nouveaux partenariats, toujours dans la poursuite d’un objectif de conduire à l’emploi des publics fragilisés.

Les Geiq peuvent se positionner seuls ou avec des partenaires dans le cadre d’un consortium.

  • Appel à projets pour l’intégration professionnelle des réfugiés 

Le Haut-Commissariat aux compétences et à l’inclusion par l’emploi a lancé le 1er octobre 2018 un appel à projets pour l’intégration professionnelle des bénéficiaires d’une protection internationale et demandeurs d’asile de plus de 6 mois.
Cet appel à projets concerne directement les Geiq en tant que structures pouvant contribuer à l’intégration professionnelle, à travers le déploiement de parcours d’accompagnement vers et dans l’emploi, bénéficiant d’un ancrage territorial réel, en lien direct avec les entreprises. De plus, les Geiq peuvent démontrer leurs compétences et expériences dans l’accompagnement et du travail avec les partenaires sur le territoire.

QUELLES ACTIONS SONT ÉLIGIBLES ?
Les parcours vers l’emploi ou la création d’activité, dans une logique d’accompagnement global (emploi, logement, mobilité, santé, français à visée pro, levée de freins de type culturel, etc.).
Actions de diagnostic préalable, de coordination et de structuration des acteurs au niveau d’un territoire, de mutualisation des ressources, et de professionnalisation des acteurs.
Toute action visant à mieux évaluer et reconnaître les compétences des bénéficiaires d’une protection internationale.
Toute action visant à multiplier les passerelles entre bénéficiaires d’une protection internationale et entreprises et à faciliter leur accès et maintien dans l’emploi (modalités de recrutement, accompagnement de l’employeur).

FINANCEMENT ET DURÉE :
L’assiette des dépenses éligibles doit être au minimum de 400.000 € pour des projets couvrant une période maximale de 3 ans, soit environ 130 000 euros par an pour un projet sur 3 ans. L’Etat pourra prendre en charge 80% des dépenses éligibles. Pour assurer la mise en œuvre du projet, un regroupement de Geiq dans le cadre d’un consortium territorial peut être envisagé. 

POUR QUELLES STRUCTURES ?
Tous les Geiq ayant au minimum deux ans d’existence et pouvant justifier de sa capacité financière à mettre en œuvre le projet
Dans le cas d’un consortium, un Geiq pourra être porteur du projet,ou s’intégrer à un projet porté par un autre acteur. Un accord de consortium devra être défini entre les membres détaillant notamment les règles de gestion, coopération, partage des tâches…

DATES À RETENIR :
La date de clôture de l’appel à projets est fixée au 1er octobre 2019.

EN SAVOIR PLUS  :
Pour plus d’information, vous trouverez une fiche synthétique de présentation du projet ci-joint, l’appel à projets et le dossier de candidature. Ces documents sont téléchargeables sur le site de la caisse des dépôts et consignations (lieu de dépôt des candidatures) : https://cdcinvestissementsdavenir.achatpublic.com
Au-delà du projet, la partie sur les « Eléments de contexte » (page 5 à 7) de l’appel à projets est une source très intéressante pour comprendre les enjeux de l’accueil et de l’intégration des personnes bénéficiaires d’une protection internationale.

Délégation interministérielle à l'accueil et à l'intégration des réfugiés 

HAUT