« L’entreprise a remarqué les bénéfices du dispositif Geiq pour ses besoins en recrutements durables »

Emmanuelle Delgado assure le recrutement et l’accompagnement au Geiq Geste Vaucluse. Ancien militaire, Stéphane a été embauché en contrat d’alternance dans le secteur agroalimentaire. Le dispositif lui a également permis de bénéficier d’une formation d’Approvisionneur Emballage.

Découvrir

Cette interview a été réalisée dans le cadre de la seconde édition du magazine La plus belle façon d'embaucher.


Quel était le parcours de Stéphane avant d'entrer au Geiq ?

Emmanuelle Delgado : Stéphane s’est engagé dans l’Armée de Terre pendant plus de deux ans, il a été contraint de renoncer à sa carrière après une grave blessure au genou. Il a ensuite été chauffeur-livreur tout en sachant que ce secteur propose très peu d'opportunités d’évolution de carrière. Puis il s’est orienté vers le secteur de l’industrie agroalimentaire dans lequel les offres d’emplois durables sont plus nombreuses. Stéphane s’est d’abord dirigé vers cette nouvelle voie en intégrant avec nous une Entreprise de Travail Temporaire d’Insertion (ETTI). Il a ensuite obtenu un contrat de professionnalisation via le dispositif Geiq avec une formation d’Approvisionneur-Emballage.

Quelles ont été les relations que vous avez eues avec le tuteur dans le cadre de ce projet d'accompagnement ?

Actif et toujours à l’écoute, le tuteur en entreprise s’est beaucoup investi dans le soutien et le suivi du salarié, aussi bien pour ses missions que pour ses formations sur le terrain. Le tuteur occupe un poste à responsabilité depuis de nombreuses années dans l’entreprise. Je suis amenée à le côtoyer régulièrement. En effet, il fait souvent appel au Geiq pour ses besoins en recrutement. Une véritable relation de confiance s'est instaurée au fil du temps.

Le dispositif du Geiq était-il adapté à cette situation ?

Les entreprises du secteur agroalimentaire peinent à recruter du personnel pour leurs besoins durables. Les solutions proposées par le Geiq s'inscrivent dans une véritable démarche de qualité. En effet, nous proposons aux entreprises des salariés motivés et en recherche de stabilité. Ils sont très bien formés en entreprise et lors de formations externes pour y apprendre un métier. L’accompagnement de Stéphane fut couronné de succès, aussi bien pour lui que pour l’entreprise. Stéphane a entamé sa carrière dans ce secteur alors qu’il n’avait ni formation ni expérience relatives. Pourtant, il a été embauché en CDI et occupe aujourd’hui un poste d’encadrement puisqu’il est chef d’équipe. Par ailleurs, l’entreprise a remarqué les bénéfices du dispositif Geiq pour ses besoins en recrutements durables. L’accompagnement et le suivi socio-professionnel ont également été très appréciés.

L'accompagnement de Stéphane a-t-il été bousculé par la crise sanitaire ?

Dans notre secteur d'activité, la crise sanitaire n'a pas forcément impacté l'accompagnement. Nous pouvions continuer à faire le point en entreprise sur place et de manière régulière. Lorsque ce n'était pas possible, nous pouvions discuter en visioconférence. Pendant la crise sanitaire, les cadences étaient plus soutenues. L’augmentation de la production a entraîné Stéphane à s’adapter et à développer encore plus sa polyvalence.

HAUT